Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet
Accueil > S’informer / Se former > Communication > Espace presse > Archives presse > Le Père Georges libéré !

Communiqués Officiels

Communiqué de presse de la famille du Père Georges et du Diocèse de Nanterre - 31 décembre 2013

Le Père Georges Vandenbeusch, enlevé au Cameroun le 13 novembre 2013, a été libéré ce jour .

Sa famille, ainsi que le Diocèse de Nanterre et le comité de soutien, se réjouissent de sa libération.
Nous remercions vivement les autorités françaises, camerounaises et nigérianes pour leur mobilisation. Nous saluons tout particulièrement le centre de crise du Ministère des Affaires étrangères pour le soutien qu’il nous a apporté pendant toute la durée de la captivité du Père Georges.

Nous remercions également toutes les personnes qui, partout en France, au Cameroun, au Nigéria et ailleurs dans le monde, nous ont apporté quotidiennement leur solidarité et réconfort au cours de cette épreuve.

En ce moment de bonheur, nous n’oublions pas les autres otages français, et adressons toutes nos pensées à leurs familles.

La famille du Père Georges et le Diocèse de Nanterre.

Vous pouvez télécharger cette lettre en cliquant ici.


Lettre de la Mission Universelle à tous les baptisés du diocèse de Nanterre, dimanche 17 novembre.

Vous êtes surement comme nous tous, très touchés par l’enlèvement du père Georges au Cameroun, dans la nuit du 13 au 14 novembre dernier (...)
Le père Georges incarne pleinement le souci de la mission universelle.
Nous ne pouvons qu’être respectueux et admiratif devant sa décision de rester au Cameroun auprès de tous ceux qui lui étaient confiés(...)

Soutenons le par nos prières en formant une véritable chaîne de prières.

Actuellement aux mains de ses ravisseurs, il est certain en communion de prière avec les catholiques du monde entier et tout particulièrement avec son diocèse d’origine, c’est à dire tous les baptisés du diocèse de Nanterre.

A la suite de la veillée de prières spontanée à la paroisse St Jean Baptiste de Sceaux et à la demande de Mgr Daucourt de prier pour toutes les messes, nous appelons chacun à confier le Père Georges à l’amour protecteur du Christ et de la Vierge Marie.

Nous pouvons prier au sein de nos communautés, en famille ou individuellement : adoration, chapelet, neuvaine, toutes les initiatives sont à encourager.
Elles témoignent de notre Foi, de la dimension universelle de notre église, et nous font participer à la mission confiée à notre frère Georges.

En union de prières avec le père Georges et avec vous tous.

L’équipe de la Mission Universelle.

Vous pouvez télécharger cette lettre en cliquant ici.


Communiqué de Mgr Daucourt, évêque de Nanterre

Nanterre, le 14 Novembre 2013

Je viens d’être informé que le Père Georges Vandenbeusch (42 ans), prêtre de notre diocèse, a été enlevé la nuit dernière dans le Nord Cameroun.
Depuis septembre 2011, je l’ai envoyé au service du diocèse de Maroua-Mokolo.

À l’heure où je vous écris je n’ai pas d’autres précisions.
Les autorités camerounaises et les services de l’ambassade de France comme le Ministère des Affaires Étrangères sont très mobilisés et nous sommes en contact avec eux.

Voilà donc le Père Georges et tout notre diocèse associés de plus près aux souffrances et aux angoisses des victimes d’enlèvement et de leurs proches.
J’invite tous les diocésains des Hauts-de-Seine à la prière.


+ Gérard Daucourt.

Contact Presse : Bénédicte Ranchon - 06.62.88.77.55 / b.ranchon chez diocese92.fr


Regardez la Conférence de presse donnée à l’évêché le 14 Novembre au soir.


Communiqué du Docteur Dalil BOUBAKEUR

Recteur de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris
Président du Conseil Français du Culte Musulman

Paris, le vendredi 15 novembre 2013

Nous exprimons notre profonde indignation et notre condamnation formelle du rapt du prêtre français Georges Vandenbeusch, âgé de 42 ans, qui vient d’être enlevé dans sa paroisse près de Koza dans le nord du Cameroun.

Aucune revendication claire n’ayant été à ce jour exprimée par les ravisseurs, nous ne pouvons déterminer avec exactitude les auteurs de ce rapt odieux.

L’enlèvement de ce religieux nous touche particulièrement, car à l’évidence, sa mission est humanitaire, pacifique et profondément utile à des populations démunies.

Nous ne pouvons que déplorer cette agression contre le père Georges Vandenbeusch et condamner fermement le fait de s’en prendre à la vie et à la liberté des hommes de religion, ce qui est unanimement réprouvé par toutes les religions.

Nous exprimons à l’église de France tout notre soutien avec laquelle nous partageons cette douleur, car son action dans le monde a été surtout un témoignage de la misère humaine et une assistance charitable dans son désarroi.

Nous appelons tous les hommes de bonne volonté pour que cessent de manière définitive de telles entorses graves à la loi humaine et à l’action humanitaire.

Docteur Dalil BOUBAKEUR


Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères

Paris, le 14 novembre 2013

Le ministère des affaires étrangères confirme l’enlèvement, dans la nuit de mercredi à jeudi, de l’un de nos compatriotes au Cameroun.

M. Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, se trouvait près de Koza dans l’Extrême-Nord du Cameroun, à 30 kilomètres de la frontière avec le Nigeria. Cette zone, classée en zone rouge par le centre de crise du ministère des affaires étrangères, était formellement déconseillée du fait du risque terroriste et du risque d’enlèvement.

En connaissance de cause, le père Georges avait fait le choix de demeurer dans sa paroisse pour l’exercice de sa mission.

Des recherches sont en cours pour vérifier les circonstances de son enlèvement et l’identité des ravisseurs. Nous mettons tout en œuvre, en lien avec les autorités camerounaises, pour obtenir sa libération.

Lire en ligne sur le site du ministère


Message de Mgr Podvin, porte-parole des évêques de France

À la suite à l’enlèvement dans la nuit du 13 au14 novembre 2013 du père Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, dans le nord du Cameroun.

L’émotion est vive d’apprendre l’enlèvement dans le diocèse de Maroua-Mokolo, près de Koza dans le nord du Cameroun, du Père Georges Vandenbeusch, prêtre diocésain de Nanterre et prêtre en mission fidei donum depuis deux ans au Cameroun. Toutes les énergies se mobilisent. On comprendra que la discrétion se garde et que l’on s’en tienne aux communiqués officiels. Merci à tous de porter le Père Georges ainsi que ses proches et ses paroissiens dans la prière, la pensée et la solidarité. Notre soutien s’élargit à tous ceux qui sont otages dans le monde.

Mgr Bernard Podvin

Porte-parole des évêques de France


 


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site