Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

Le célibat d’un autre œil, par Dominique Quinio

Retrouvez la chronique hebdomadaire « Le regard de Dominique Quinio », ancienne directrice du journal La Croix.


L’actualité vous touche-t-elle autrement, quand vous êtes passé de l’autre côté du miroir ?? La regardez-vous d’un autre œil, si vous vous situez plus loin du cœur du réacteur ?? Avec davantage de recul ?? Pas si sûr. Car cette distance, c’est aussi de l’espace conquis par les autres interprétations ou commentaires médiatiques, qui donnent une coloration à l’événement ? ; alors que cet événement, il n’y a pas si longtemps, vous le perceviez directement, avec pour seul filtre votre propre perception, votre compréhension des choses.

L’éloignement conduit à un point de vue un peu décalé, sur un sujet pas forcément majeur.

C’est à cet exercice nouveau, ce tempo différent, que se soumettra cette chronique hebdomadaire. En s’appuyant sur une photo qui aura, au cours de la semaine écoulée, retenu l’attention du lecteur, l’invitant à la réflexion.

On aurait pu choisir la photo de Lampedusa, publiée en « une » du 24 février ? : une femme très belle, au regard dur et infiniment triste, symbole du destin des migrants clandestins. L’image finalement retenue illustre, avec poésie, un sujet qui peut être douloureux pour ceux qui le subissent, le célibat.

Parmi les nombreux thèmes abordés lors de la première session du Synode sur la famille à Rome, certains ne l’ont été que trop brièvement (ou pas du tout). Divorce, préparation au mariage, contraception, homosexualité ont occupé l’essentiel des travaux.

La famille a été scrutée dans son acception « nucléaire » comme disent les sociologues ? : les parents et leurs enfants. Ont peu été pris en compte la famille élargie et ceux qui n’entrent pas dans la « case » ? : les célibataires, les veuves et les veufs, les couples qui ne peuvent avoir d’enfant…

Les questions qui se posent aujourd’hui, ce ne sont pas seulement les nouvelles formes de famille. C’est aussi la place et le rôle de chacun de ses membres, notamment ceux à qui l’enseignement de l’Église porte peu d’attention, à force de valoriser le mariage, le couple, un couple en quelque sorte « justifié » par les enfants qu’il est appelé à mettre au monde.

Le travail que les évêques de France, sensibles à cette impasse, ont demandé au théologien jésuite Christoph Theobald est donc le bienvenu. Le célibat, subi et non choisi, est un état de vie qui concerne un grand nombre de Français, souvent synonyme de solitude et d’un sentiment d’incomplétude.

Il importe que, dans les communautés chrétiennes, les célibataires, parfois corvéables à merci, trouvent un lieu de relations, d’épanouissement et de reconnaissance. Et découvrent la fécondité de leur vie. Une fécondité qui peut s’exprimer de diverses manières ?!

Dominique Quinio




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site