Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet
Accueil > À la Une > L’Église et le Pape > Synode sur la famille > Retour des consultations en paroisses

Paroisse de Vaucresson

Jacques Ravillion, rapporteur d’un groupe sur le thème 3 « Le mariage »

10 PROPOSITIONS POUR AGIR

Sur la préparation au mariage :

1. C’est très tôt que se prépare la vie conjugale, par une éducation des jeunes à la maîtrise de soi et à l’attention aux autres. Proposer une formation diocésaine pour les parents, et la pédagogie des groupes pour les jeunes.
2 .Pour amener les jeunes ensuite à désirer la préparation au mariage le moment venu, il faudrait faire connaître le mariage chrétien sur internet, et sans doute sur les réseaux sociaux. Ce qui suppose une équipe compétente au niveau diocésain. (Cf. annexe 1)
3. Au niveau de la paroisse, les mariages devraient être annoncés à l’avance lors d’une messe et dans le bulletin paroissial, comme on le fait pour les baptêmes. Inviter à prier pour eux.

Sur l’union libre :

4. Des occasions de prendre contact avec eux se présentent grâce à leurs enfants si les parents demandent le catéchisme, ou le baptême.
4. De même qu’il existe les pèlerinages de pères de famille (et de mères, aussi), on pourrait imaginer la même chose pour des couples sans obligation d’avoir été mariés religieusement. Ce serait faire un pas vers eux.

Sur les divorcés remariés :

5. Insister pour que ceux-ci n’abandonnent pas la prière.
6. Reconnaissance de nullité : former plus d’experts dans les diocèses ; réduire le temps entre les demandes et les prises de décision ; Que les théologiens étudient et répondent si le manque de foi est un motif pour déclarer un mariage nul (demande de Benoit XVI à la Rote, il y a déjà 2 ans).
7. Demander aux paroissiens que les divorcés remariés soient accueillis à leur place à la paroisse, pour les tâches que leur reconnait Familiaris Consortio (no 84)
8. Reprendre pour les paroissiens la vision de saint Paul sur le mariage (« ce sacrement est grand parce que… ») (Cf Eph 5, 30) .

Sur les jeunes couples après leur mariage :
9. Organiser à la fois par internet, et par des rencontres et des échanges dans les paroisses, des témoignages sur la communication dans le couple, la prière quotidienne en famille, la mise en commun des activités des époux…et même la nécessité d’une certaine chasteté.

Sur la contraception (hors du sujet du thème 3)

10. Il faudrait que les paroisses connaissent mieux les méthodes naturelles et leur efficacité. Pour les présenter, faire appel à l’écologie humaine, comme il y a une écologie de l’environnement. En annexe 2, on trouvera une opinion différente de l’un des participants.

Le groupe qui a produit toutes ces propositions comportait 8 personnes, et a tenu 4 réunions.

Note personnelle du rédacteur : une 11ème proposition !
La phrase du droit canonique suivante, n’est pas assez claire parce que comportant deux négations :
« Entre baptisés, il ne peut exister de contrat matrimonial valide qui ne soit, par le fait même, un sacrement « (canon 1055, 2ème §). Ce texte gagnerait à être écrit sous forme d’une affirmation.




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site