Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet
Accueil > Prier et Célébrer > Prier > La messe

Eucharistie

Qu’est-ce que le sacrement de l’eucharistie ?

L’eucharistie est le sacrement du sacrifice du Christ

À la Cène, Jésus a offert sa vie en sacrifice pour le salut de la multitude en rémission des péchés. Il a dit "Ceci est mon corps livré pour vous, ceci est mon sang versé pour vous". De plus il a institué le sacrement de l’eucharistie en disant à ses disciples "faites cela en mémoire de moi". Ainsi il a confié à son Église la mission de poursuivre le mémorial de son sacrifice. Saint Paul le dit "Chaque fois en effet que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne".

La messe perpétue donc et rend présent le sacrifice de la croix. C’est le même sacrifice, mais à la messe le Christ s’offre d’une manière sacramentelle, non sanglante. A la messe, comme à la Cène, le Christ est à la fois le prêtre qui offre et la victime qui est offerte. La messe, comme la Cène, est à la fois un sacrifice d’action de grâce et un sacrifice d’expiation pour le péché.

Le Christ nous associe à son sacrifice et la messe devient ainsi le sacrifice de l’Église. Le sacrifice de la messe est offert pour les vivants et pour les défunts qui ne sont pas encore purifiés de leurs péchés.

L’eucharistie est le repas du Seigneur et le pain de vie

Au repas pascal de la Cène, Jésus rendit grâce, bénit le pain, le rompit et le donna à ses disciples. A la suite de ce geste, le terme de "fraction du pain" ou "rompre le pain" est habituellement utilisé dans l’Église primitive pour désigner l’eucharistie. L’eucharistie est aussi appelée parfois "repas du Seigneur".

L’eucharistie est présentée par saint Jean comme "le pain de vie" qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. L’eucharistie est une nourriture spirituelle. "Celui qui me mange vivra par moi" a dit Jésus. Par la communion nous recevons des forces pour vivre dans l’amour et pour lutter contre le péché. L’eucharistie efface nos péchés véniels. Elle renforce l’unité de l’Église corps mystique du Christ.

L’eucharistie est la présence réelle du Christ

Lorsque Jésus donne le pain et le vin à ses disciples, il affirme "Ceci est mon corps, ceci est mon sang". Ailleurs, il dit "Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et ne buvez pas son sang ; vous n’aurez pas la vie en vous". C’est à la consécration de la messe que s’opère le changement du pain et du vin dans le corps et le sang du Christ.

Déroulement de la messe

La messe catholique du dimanche se déroule en quatre temps : ouverture, liturgie de la parole, liturgie eucharistique (le coeur de la célébration) et rite de conclusion.

L’ouverture comprend successivement :

  • le chant d’entrée
  • la salutation à l’autel
  • la préparation pénitentielle et le kyrie
  • le Gloria (en dehors des temps de l’Avent et du Carême)
  • la prière d’ouverture (oraison)

La liturgie de la parole est pour sa part composée de :

  • la première lecture, normalement issue de l’Ancien Testament (à l’exception du temps pascal, où il s’agit des Actes des Apôtres)
  • le psaume
  • la seconde lecture, souvent une lettre de Paul
  • Alléluia, ou une autre l’acclamation de l’Évangile (durant le carême)
  • la proclamation d’un passage de l’Évangile suivant un cycle de 3 ans (A, B ou C) ou propre à la fête du jour, et proclamé par le diacre
  • l’homélie
  • la profession de foi
  • la prière universelle, éventuellement influencée par l’actualité politique et sociale

La liturgie eucharistique comprend :

- l’offertoire :

    • la préparation des dons comprenant la procession du pain et du vin avec l’offrande de la quête
    • la prière d’offertoire

la prière eucharistique (comprenant la consécration) :

    • la préface
    • le Sanctus
    • l’épiclèse
    • le récit de l’institution
    • l’anamnèse
    • les intercessions (memento) avec la prière pour les vivants et les morts

le temps de la communion :

    • Notre Père
    • geste de la paix
    • fraction du pain avec le chant de l’Agneau de Dieu
    • communion (suivie d’un temps de méditation)
    • prière après la communion

Enfin, la messe se conclut par l’envoi :




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site