Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

Homélie du père Hugues - Confirmations 130 adultes

Quel paradoxe ! Vous allez recevoir l’Esprit Saint que Jésus promet à ses disciples et pourtant vous en avez déjà fait l’expérience.

À lire vos lettres, je mesure combien vos vies ont pu être travaillées de multiples événements, heureux comme douloureux, et où finalement Dieu, patient, fait signe et permet que ce soir vous demandiez le sacrement de la confirmation. Ils ont été nombreux vos chemins de désert, des chemins qui dispersaient, on se perd, on veut construire sa vie avec ses seules forces.

Mais l’Esprit Saint a travaillé votre cœur. L’Esprit du baptême que beaucoup d’entre vous avaient reçu enfant mais sans être vraiment catéchisé. Il manquait une rencontre personnelle qui fait de Dieu non plus une idée mais une personne, une rencontre qui fait du Christ non plus un étranger mais un ami, une rencontre qui fait de l’Église non plus une institution mais une famille, une rencontre qui fait du monde non plus un terrain à fuir mais à évangéliser.

‘En vérité, Dieu était là, et je ne le savais pas’ m’écrivez-vous. Il était là quand vous êtes venus au monde, parce que Dieu vous aime et pense à vous depuis toujours. Dieu était là quand vous avez entendu parler de lui pour la première fois : plusieurs d’entre vous m’ont dit le rôle qu’avait joué pour eux la foi catholique d’un parent, d’une fiancée, d’amis. Dieu était là aussi pour certains, quand vous viviez l’épreuve d’un deuil ou d’une maladie, il n’était pas absent mais à vos côtés.

Dieu était là et un jour, vous l’avez rencontré.

En relisant votre vie, vous avez mesuré combien nous ne sommes pas le fruit du hasard. Dieu par son Esprit Saint conduit notre vie, si bien qu’elle est depuis toujours une histoire d’amour et qu’elle peut devenir une histoire sainte.

Pourtant, ce soir est une nouvelle étape ! Riche et pauvre de votre passé, vous recevez l’Esprit Saint pour une vie nouvelle. L’Esprit rassemble ce qui est dispersé et fait l’unité en nous, l’Esprit pardonne ce qui est péché, l’Esprit construit avec nos vies le Corps du Christ.

Pour marcher sous la conduite de l’Esprit Saint, comme nous y invite saint Paul, vous recevez le fruit de l’Esprit qui reposait sur Jésus lui-même, avec les 7 dons de la confirmation : la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la connaissance, l’amour filiale et l’esprit d’adoration. La route n’est pas finie, l’Esprit Saint doit encore travailler !

Pour cela, restez membre d’une communauté chrétienne, là où se reçoivent la Parole de Dieu, les sacrements, la vie communautaire. Ne vous éloignez pas de l’Église. Elle n’est jamais exactement comme on la désire, puisqu’elle est un don à recevoir. Mais chacun de nous a la possibilité d’en faire ou ne pas en faire, une maison ouverte, une maison de prière, une maison de frères. La réalité ecclésiale dépend en effet de chacun et nous attendons que vous restiez présent et acteur.

Vous n’êtes pas confirmés pour vous-mêmes ; vous êtes confirmés pour témoigner de l’amour de Dieu pour tous, du désir de Dieu d’être reconnu par tous comme un Père qui aime et pardonne. Nous ne sommes pas chrétiens pour nous-mêmes. Nous le sommes pour être, dans le monde, les témoins de l’amour de Dieu.

Ce soir, vous faites notre joie. Nous comptons sur vous. L’Église a besoin de vous pour accomplir sa mission en ce monde. Les vocations sont multiples pour rendre témoignage et l’Esprit Saint nous devance. Besoin de couples chrétiens, pour dire l’amour libre, durable, fidèle et fécond. Besoin de prêtres pour conduire et nourrir les communautés chrétiennes. Besoin de diacres pour manifester la diaconie de l’Église. Besoin de la vie consacrée pour dire la chasteté, la pauvreté et l’obéissance. Besoin d’hommes et de femmes engagés dans la vie pour construire une société plus fraternelle, respectueuse de la dignité de tout être humain.

C’est l’Esprit Saint qui sanctifie.

Le Pape François nous a adressé un beau texte sur la sainteté, une sainteté qui est pour chacun de nous et qui grandit par de petits gestes. Il écrit : Dieu est toujours une nouveauté qui nous pousse à partir et à nous déplacer pour aller au-delà de ce qui est connu. Aller aux périphéries, c’est trouver Dieu !

Dans notre prière, en silence, demandons ce qui est nécessaire : l’Esprit Saint, le vrai don du Père. Il produit amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maitrise de soi. Amen

Télécharger l’homélie


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site