Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

« Jésus est vivant ! » annonçons-le

« Jésus est vivant ! », telle est « l’annonce de la vie chrétienne », affirme le pape François.

Il a prononcé l’homélie dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce vendredi 22 avril, jour du 43e anniversaire de sa profession religieuse.

« Nous, chrétiens, a dit le pape, par la foi, nous avons l’Esprit Saint en nous, qui nous fait voir et écouter la vérité sur Jésus, mort pour nos péchés et ressuscité. Ceci est l’annonce de la vie chrétienne : Le Christ est vivant ! Le Christ est ressuscité ! Le Christ est parmi nous dans la communauté, Il nous accompagne sur notre chemin. »

En s’appuyant sur la lecture du jour, le pape a parlé de l’annonce de la Résurrection par les apôtres aux juifs et aux païens de leur temps. « Ils en ont témoigné aussi avec leur vie, avec leur sang », a-t-il souligné.

« Quand Jean et Pierre ont été amenés au Sanhédrin, après la guérison de l’estropié, a raconté le pape, et quand les prêtres leur ont interdit d’annoncer le nom de Jésus, la Résurrection, eux, avec tout leur courage et en toute simplicité, disaient : ‘Nous, nous ne pouvons pas taire ce que nous avons vu et entendu’ ; l’annonce », a constaté le pape.

Si souvent, a souligné le pape, « il est difficile de recevoir cette annonce », mais il est nécessaire de « témoigner » de la Résurrection du Christ, car « c’est une réalité ».

Le pape a examiné le passage de l’Évangile de saint Jean où le Christ dit : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : ‘Je pars vous préparer une place’ ? »

« Qu’est-ce que cela veut dire ? s’est interrogé le pape. Comment Jésus prépare-t-il cette place ? Avec sa prière pour chacun de nous. Jésus prie pour nous et c’est cela, l’intercession. »

« Jésus travaille en ce moment par sa prière pour nous, a-t-il réaffirmé. Comme Il l’a dit une fois à Pierre : ‘Pierre, j’ai prié pour toi’, avant la passion, ainsi, Jésus est maintenant l’intercesseur entre le Père et nous. »

Le pape a expliqué quelle est la prière du Christ. « Je crois que Jésus fait voir ses plaies au Père, a-t-il dit, parce que ses plaies, Il les a emportées avec lui, après la Résurrection : il montre ses plaies au Père, et nomme chacun de nous. » Cela, c’« est la prière de Jésus, a répété le pape. En ce moment, Jésus intercède pour nous : Il est l’intercession ».

À la fin de l’homélie, le pape a mis l’accent sur une autre dimension de la vie chrétienne : « Le chrétien est une femme, un homme d’espérance, qui espère que le Seigneur reviendra. » Toute l’Église, a-t-il dit, « est en attente de la venue de Jésus : Jésus reviendra. Et ceci est l’espérance chrétienne ».

« Nous pouvons nous demander, chacun de nous, a conclu le pape : quelle est l’annonce dans ma vie ? Quel est mon rapport avec Jésus qui intercède pour moi ? Et quelle est mon espérance ? Est-ce que je crois vraiment que le Seigneur est ressuscité ? Est-ce que je crois qu’Il prie pour moi le Père ? Chaque fois que je l’appelle, Lui, Il prie pour moi, Il intercède. Est-ce que je crois vraiment que le Seigneur reviendra ? Cela nous fera du bien de nous demander quelle est notre foi : est-ce que je crois dans l’annonce ? Est-ce que je crois dans l’intercession ? Suis-je un homme ou une femme d’espérance ? »

Source Zenit


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site