Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

L’engagement de l’Église auprès des demandeurs d’emploi

Le GRED accompagne une cinquantaine de personnes en recherche d’emploi. 25 accompagnateurs professionnels bénévoles assurent un accompagnement individuel et en groupe.

ASSOCIATION LE GRED (Groupe Recherche Emploi sur La Défense)

La perte et la recherche d’emploi est souvent un événement traumatisant, une transition qui révèle les difficultés de notre société mais également nos propres fragilités (sociales, économiques, familiales, psychologiques).
La métaphore de la traversée du désert est pertinente pour décrire ce moment : une perte de repères, de cadres structurants, le vide, la solitude et l’incertitude.

L’attention aux plus démunis n’est pas nouvelle au sein de l’Église, et les évolutions de notre société ont rendu les difficultés économiques plus prégnantes. Saint Jean nous dit « celui qui aime Dieu aime aussi son frère », surtout s’il est en difficulté pourrions-nous rajouter. Aimer ces personnes qui sont parfois perdues les aide en premier lieu à se sentir toujours parmi la communauté des humains (ce que notre société, dans sa sécheresse, peut oublier de faire).

Traverser ce temps de crise peut être également l’opportunité de se poser, toucher du doigt les vraies questions, ses propres ressources intérieures parfois enfouies et utiles pour la traversée. L’accompagnateur laisse le temps et soutient délicatement ces questionnements essentiels avec, dans la douleur du silence et du vide de ce désert, une émergence du neuf, du nouveau dans sa vie.

À l’instar du désert, traverser ses émotions permet à l’homme de rejoindre son humanité (et à son accompagnateur d’assister à cette belle expérience), même si cela prend parfois du temps. Les bénévoles qui font de l’accompagnement prennent le temps. Le temps d’accueillir, de reconnaître l’humain qui est en face de lui et de l’aimer.

La qualité de la rencontre avec l’autre nous fait rencontrer Dieu car nous prenons alors deux secondes de recul pour reconnaître le Christ dans le visage de notre interlocuteur. Comme le dit André Gouze « on ne peut pas gérer le mystère de l’homme. Dieu seul peut le gérer. Donc, il nous faut avoir l’humilité de se mettre à deux pas pour laisser venir la présence de Dieu ».

Rencontrer l’autre dans son altérité nous donne l’opportunité de rencontrer Dieu. L’accompagnateur conçoit alors la rencontre comme un échange, il donne autant qu’il reçoit.

Alain Troussard, responsable du GRED (Groupe Recherche Emploi sur La Défense)

- Télécharger la plaquette


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site