Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

La précarité ne prend pas de congés

L’été, 40 % des français ne partent pas en vacances, souvent parce qu’ils ne le peuvent pas. Dans le diocèse de Nanterre, des associations et des paroisses prennent des initiatives.

Un été solidaire
Les structures d’accueil des personnes défavorisées fonctionnent au ralenti durant l’été, pourtant la précarité ne prend pas de congés. Pour faire face à ce problème, les bénévoles de plusieurs associations se mettent au service des oubliés des vacances. À Boulogne-Billancourt, dans le diocèse de Nanterre, l’association Magdalena qui œuvre auprès de ceux qui vivent de la rue et dans la rue, accueille près de 120 personnes le mercredi soir autour d’un repas, et poursuit les maraudes à la rencontre de ceux qui vivent dans les rues de Boulogne et dans le métro, et les tournées auprès des prostitués du Bois de Boulogne. Michel, bénévole, souligne « qu’il est important de maintenir les tournées pour garder un lien avec nos amies du bois qui sont très seules durant l’été, sans compter le risque d’agression qui est très élevé. »

Depuis septembre 2016, il existe l’application mobile « Entourage » qui met en lien les particuliers et les personnes SDF. Elle a été créée pour permettre aux riverains de franchir le pas et d’oser la rencontre. Ainsi pour Pierrot, « rien que de pouvoir causer, ça vaut cent sandwichs. Ensemble, répandons la chaleur humaine dans les rues ! ». Maxime bénévole, témoigne « Mon engagement au sein des maraudes est né d’une rencontre avec une personne de la rue. Ensuite s’est révélée une envie de découvrir leur monde, mais aussi de jeter un pont au-dessus du précipice. »

À Colombes, Août Secours Alimentaire qui existe depuis 15 ans dans le cadre de la paroisse Sainte-Marie-des-Vallées, distribue des paniers repas aux personnes démunies qui viennent en grand nombre. Une cinquantaine de bénévoles et de donateurs assurent ce service. 86350 paniers repas ont été distribués en 2017 pour un budget qui avoisine actuellement 50 000 euros et concerne 2 000 bénéficiaires. L’action de l’association ne se limite pas aux besoins alimentaires, elle apporte un peu de réconfort à toutes ces personnes qui ne partent pas en vacances. « Les belles rencontres que nous faisons chaque année, ce partage et cette convivialité nous enrichissent et nous portent à reconduire d’année en année ce projet. » affirment Raymond, Anne-Claire, Christine et Gérard.

Les bénévoles de la Société Saint-Vincent-de-Paul eux aussi ont pour mission de donner de leur temps aux personnes qu’ils accompagnent. L’été, les visites continuent à domicile avec les bénévoles qui sont présents.

La Fondation Sainte-Geneviève apporte son soutien à ces associations !


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site