Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

Levallois-Perret - L’Accueil social Tibhirine

Vivre l’Accueil Social Tibhirine

L’accueil Social Tibhirine est un enfant de la démarche de l’Église de France : « Diaconia 2013, Servons la Fraternité » où, comme nous y invitait l’épiscopat, plusieurs Chrétiens de Levallois ont réfléchi sur les richesses mais aussi les fragilités qu’ils pouvaient repérer dans leur entourage.
C’est ainsi que nous nous sommes intéressés à un quartier de Levallois, proche de Clichy, particulièrement déshérité, avec des logements insalubres, beaucoup d’immigrés, un fort taux de chômage, de recherche de logement social introuvable et même d’illettrisme …
Après plusieurs mois de réflexion, nous avons décidé de créer un accueil « social » et de lui donner le nom de Tibhirine en hommage aux sept moines cisterciens qui y ont offert leur vie . Mais, comme nous le disons souvent, nous n’avons aucune envie de nous faire trancher la tête et, ce qui nous intéresse, dans Tibhirine, ce n’est pas pourquoi ces moines ont été assassinés, ni comment, ni qui est responsable, mais, ce qui nous paraît important, c’est ce qu’ils faisaient avant leur mort car, chrétiens, leur objectif n’était pas de faire devenir chrétiens les musulmans au milieu desquels ils vivaient, mais de leur partager, dans l’humilité, leurs talents, que ce soit dans le domaine de la médecine, de l’éducation, du jardinage, etc.
Cette initiative a reçu l’accueil enthousiaste et plein d’encouragements de Dom GERARD, Père Abbé de Notre-Dame d’Aiguebelle à laquelle est rattaché le Monastère de Tibhirine.

Pour autant, constitués en Association Loi de 1901, nous avons préféré inscrire cette dernière comme non confessionnelle pour ne rebuter aucun accueilli, ni aucun bénévole potentiel.
Mais, c’est de l’exemple de ces moines que nous tenons à nous inspirer et c’est pourquoi nous avons décidé de ne pas avoir de bureau mais d’installer notre accueil, une fois par semaine quelles que soient la température et la météo, sous un parasol, avec table et chaises pliantes, et aussi, bien sûr, thé et café bien chaud à volonté, sur le trottoir, devant la grande surface la plus populaire de Levallois (2).
Nous avons deux catégories d’accueillis : D’abord des personnes du quartier qui n’ont rien de spécial à nous demander mais qui souffrent de la solitude chez eux et qui sont heureuses de trouver une oreille toujours prête à les écouter même si c’est pour nous parler de leur arthrose, de leur chien ou de leur chat ou tout simplement de la pluie ou du beau temps ! Quand on les voit revenir avec fidélité, nous nous disons que, même cet aspect qui peut paraître dérisoire, est important pour eux.
Ensuite et surtout, des personnes qui viennent chercher auprès de nous une solution à leurs problèmes qui sont parfois d’une dureté incroyable, dans les domaines de la maladie, de l’emploi, du logement, de la misère …
Nous ne pouvons pas être spécialistes de tout mais, au-delà des problèmes que nous pouvons résoudre nous-mêmes (au prix, parfois de formations spécialisées), comme la rédaction d’un CV ou d’une lettre de motivation, l’écriture d’un courrier, l’accès aux droits, la récupération de sommes indûment perçues, le soutien scolaire, etc. , nous jouons un rôle d’orienteur vers des organisations spécialisées, souvent grâce à notre grande proximité avec le Secours Catholique, dans des domaines tels que l’emploi, le logement, l’obtention de papiers officiels, l’aide juridictionnelle, l’apprentissage du Français, etc.

Naturellement, il y a des aspects frustrants quand, malgré des mois de recherches, nous n’arrivons pas à trouver une solution satisfaisante, ou quand une personne qui ne nous a pas donné ses coordonnées, nous disant qu’elle repasserait nous voir, ne nous donne plus de nouvelles …
Le recrutement de bénévoles reste difficile car les conditions physiques de l’accueil sont exigeantes et parce que de bonnes volontés potentielles pensent ne pas pouvoir être à la hauteur des attentes…
Mais, c’est un bénévolat riche en expériences et très gratifiant à chaque contact nouveau et à chaque difficulté résolue.
Que ceux qui se sentent un peu de cœur n’hésitent donc pas à prendre contact avec nous (1), ou à nous rendre visite sous notre parasol (2) !

(1) Tél. : 06 08 68 86 76 ou 06 23 12 19 11 / Email

(2) Tous les jeudis matin hors vacances scolaires, de 9h à midi, devant le magasin LIDL, 52 rue Raspail, Levallois-Perret, M° Anatole France, ligne 3.




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site