Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

Messe Chrismale - 31 mars 2015

Homélie de la Messe Chrismale
Mardi 31 mars 2015

Aujourd’hui, c’est la messe chrismale au cours de laquelle nous sommes invités à contempler le Christ.

Car lui, Jésus, est bien le Christ attendu, l’oint du Seigneur, le « frotté d’huile » comme disent les hébreux quand ils désignent le messie.
Il est le vrai messie, celui qui accomplit et réunit en sa personne les 3 fonctions sacrées de prêtre, de prophète et de roi.

Prêtre et unique grand prêtre, comme le dit l’épître aux hébreux car le prêtre doit faire le lien entre Dieu et l’humanité, le transcendant et l’immanent, le ciel et la terre. Tous les prêtres avant lui ne pouvaient qu’essayer de se concilier les bonnes grâces du Très-Haut par leurs offrandes dérisoires, car tout ce qui est offert vient de Dieu comme créateur. C’est lui qui seul peut offrir puisque tout vient de lui. Jésus vrai Dieu et vrai homme peut seul être celui qui offre et celui à qui l’on offre.

Prophète, car le prophète annonce et porte la parole de Dieu au monde. Jésus est lui-même la Parole, le Verbe, l’accomplissement.
Roi, car contrairement aux monarchies humaines qui reposent sur un principe unique fondé sur la force du pouvoir ou de l’argent, la monarchie divine n’a pour seul principe que l’amour (mono arche : un seul principe).

Dans l’antiquité l’huile servait à trois choses : éclairer (les lampes à huile), nourrir (elle accompagne de nombreux plats), et sert de remède (l’huile entre dans toutes les compositions médicamenteuses cutanées).
C’est désormais l’oint du Seigneur, le Christ, qui éclaire, nourrit et guérit.
Marqué d’huile, consacré par l’onction, il est la lumière du monde qui éclaire tout homme, la nourriture pour la vie éternelle qui se donne dans l’eucharistie, celui qui, seul, peut nous sauver et guérir nos âmes malades.

Alors pourquoi, aujourd’hui bénir cette huile ?
Par le Christ Jésus, l’huile des malades devient un remède pour soulager, consoler et guérir. L’huile des catéchumènes devient une lumière qui les éclaire sur le chemin du baptême en leur donnant la force. Enfin, l’huile du saint chrême configure les nouveaux baptisés au Christ, prêtre, prophète et roi, procure la plénitude du don de Dieu, l’Esprit Saint aux nouveaux confirmés, fait agir le Christ lui-même dans les prêtres et les diacres pour offrir, pardonner et servir.
Voilà pourquoi nous bénissons ces huiles.

Aujourd’hui c’est la fête des baptisés qui sont devenus fils de Dieu dans l’unique Fils éternel, mais aussi celle des prêtres et des diacres qui renouvellent aujourd’hui leur engagement à la suite du Seigneur à qui
ils ont donné leur vie pour le service de leurs frères.

Il nous suffit d’être perméable à la grâce en laissant le Saint-Esprit pénétrer en nous comme cette huile.




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site