Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

Accueil > Notre diocèse > Agenda > Agenda de l’évêque

Ordination diaconale de Côme de Jenlis

- 15h en l’église Saint-Gilles de Bourg-la-Reine


Portrait de Côme de Jenlis

Côme de Jenlis a vécu quelques années à Boulogne-Billancourt, Clamart et Dijon, mais c’est surtout à Meudon qu’il a la plus grandes parties de ses racines. Après un baccalauréat général à l’Institut Notre-Dame de Meudon, il entre en année propédeutique à la Maison Madeleine Delbrêl. Il suit ensuite le premier cycle de Philosophie au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Après cela, il part un an en coopération à Hong-Kong grâce aux Missions Étrangères de Paris. À son retour, il reprend ses études en second cycle de Théologie au séminaire. Il a été en insertion dans les paroisses d’Asnières, de Courbevoie et de Bourg-la-Reine.

Phrase d’ordination : "Le Seigneur Dieu les illuminera" (Apocalypse 22, 5)

"Qui regarde vers Lui resplendira" (Ps 33, 6), tel était le verset que je voulais choisir au début. Mais ce n’est pas d’abord moi qui ai regardé, c’est Dieu qui m’a éclairé. J’avais douze ans lorsque je me suis posé pour la première fois la question de la vocation sacerdotale. Et je n’étais pas hostile à une telle vocation. L’adolescence fut donc une longue période pour mûrir comme homme et comme chrétien. C’est à dix-huit ans, malgré les conseils jusqu’alors reçus, que je donnai une première vraie réponse à Dieu : j’ai fait la demande pour rentrer au séminaire sans faire d’autres études auparavant.
En entrant en année propédeutique j’étais sûr de vouloir être prêtre…Ce fut moins le cas pendant cette même année. Car il ne s’agit pas d’abord de ma volonté. En effet, ce qui crée vraiment en moi le désir de me donner à Dieu, c’est l’expérience qu’il m’aime. Telle est la vraie certitude. Et je ne vois pas d’autre réponse que me donner totalement pour le faire connaître à d’autres.
Le temps du diaconat est un temps important car il est déjà un don sans retour. Il est aussi un don sans réserve car on ne donne pas une partie de soi, mais toute sa vie pour le service de Dieu et des hommes. Par la grâce du Saint-Esprit et par mandat de l’Église, je n’aurai plus d’autre préoccupation que la sainteté de tous.

Pourquoi moi ? Pourquoi dans cette voie ? Je ne sais pas, mais j’espère ainsi pouvoir contribuer à ce que Dieu éclaire chacun du manteau de sa lumineuse miséricorde.


Bandeau pied de page

Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site