La joie de l'Evangile
dans les Hauts-de-Seine !

CIASE - Documentaires Vidéo - Ecoutes des victimes et réparation


Suite à l’éclatement du scandale des crimes de pédophilie dans l’Eglise, celle-ci a initiée la création de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise, la CIASE. Dirigée par Jean-Marc Sauvé et composée de membres croyants ou non, de spécialistes concernés par le sujet, des professionnels de la santé aux juristes en passant par des théologiens, elle a pour vocation première l’écoute des victimes, objet du premier volet du film.
Dan, Marie-Noëlle, François et Sophie sont les quatre témoins qui ont accepté de parler. Ils étaient enfant ou adolescent, faisaient confiance à un prêtre, une religieuse, une sœur, un père spirituel. Ils ont été doublement abusé, physiquement mais aussi spirituellement. Inimaginable, inoubliable, impardonnable. Ces blessures ne se sont pas refermées avec le temps. Pour échapper à la peur, à cette souffrance de ne pas se sentir normal, de n’être pas entendu, cru, ils ont pu mettre leur vie en danger en adoptant des conduites extrêmes. Ces abus ont entaché leur vie, définitivement. Pourtant, ces jeunes devenus adultes n’ont pas perdu la foi.
Nous les écoutons comme les ont écoutés les membres de la CIASE. Et comme eux, nous comprenons les conséquences indélébiles des faits de pédocriminalité. La CIASE changera-t-elle quelque chose dans l’Eglise ? Les quatre témoins saluent l’initiative mais n’osent encore trop espérer.

Missionnée par l’Eglise de France, la CIASE, Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise, scrute les faits de pédocriminalité perpétrés par des prêtres, religieux et religieuses dans l’Eglise sur une période de 70 ans pour pouvoir contribuer à la réparation du mal subis par les victimes.

Pendant son tour de France, des victimes et proches de victimes interpellent tour à tour la commission lors de réunions publiques avec des questions souvent dérangeantes. Elle doit alors expliquer son travail sur la prise en compte des victimes, la réforme de l’institution ecclésiale, la soif de réparation. Leurs questions, leurs colères et leurs attentes sont aussi, en miroir, celles que nous pouvons porter.