D’un côté et de l’autre de la Méditerranée - 31/01/2020


Une quarantaine de prêtres du diocèse de Nanterre vient d’effectuer un voyage d’étude de quelques jours en Tunisie. Il s’agissait d’aller aux sources de notre foi dont on oublie parfois qu’elles se trouvent aussi en Afrique du Nord, lieu phare pour l’Eglise au début de l’Antiquité chrétienne.

Nous avons marché sur les traces de saint Cyprien de Carthage, auteur d’un traité toujours stimulant sur l’unité de l’Eglise. Nous avons surtout évoqué l’immense saint Augustin, étudiant à Carthage avant sa conversion et son baptême en Italie et avant son retour en Afrique du Nord. Saint Augustin a été évêque d’Hippone, aujourd’hui Annaba en Algérie, mais il a rayonné sur toute la région, donnant le ton en particulier aux différents conciles de Carthage.

On ne peut se rendre en Tunisie aujourd’hui bien sûr, où l’Eglise est actuellement très minoritaire, sans s’intéresser à l’Islam local, ses particularités et son évolution. Le défi missionnaire que constitue la présence de nombreux musulmans dans notre diocèse de Nanterre passe par une meilleure connaissance mutuelle.

Dans quelques semaines, un prêtre du diocèse de Tunis mais originaire des Hauts de Seine sera ordonné évêque pour le diocèse de Constantine et d’Annaba, le diocèse de saint Augustin. Ces croisements spirituels de l’histoire et de la géographie, d’un côté et de l’autre de la Méditerranée, constituent une invitation à cultiver la communion en vue du rayonnement contemporain de l’Evangile.

https://radionotredame.net/emissions/leclairage-spirituel/