La joie de l'Evangile
dans les Hauts-de-Seine !

Eglise verte et ses déclinaisons


En septembre 2017, les Églises catholique, protestante et orthodoxe de France ont créé le label Église verte pour encourager la conversion écologique de leurs membres afin qu’ils adoptent des pratiques respectueuses de la Création. Ce label repose sur un éco-diagnostic divisé en cinq domaines : célébrations et catéchèse, bâtiments, terrain, engagement local et global, modes de vie. Le label n’est pas un objectif en soi, mais un moyen d’accompagnement de la communauté qui s’engage dans la démarche et qui l’aide dans sa progression. Au fur et à mesure de celle-ci, la communauté gravit des échelons, portant tous le nom de plantes bibliques, de graine de sénevé à cèdre du Liban.

Le label ne se limite pas aux paroisses puisqu’il est aussi proposé aux aumôneries (avec les labels ‘Pollen d’Eglise verte’ et ‘Eglise verte Jeunes’), aux mouvements & associations, aux familles, aux monastères & congrégations, ainsi qu’aux établissements chrétiens qui veulent s’engager pour le soin de la Création.

Près de 650 communautés se sont d’ores et déjà lancées dans la démarche Eglise verte en France. Sur notre diocèse, onze paroisses, une communauté et une école catholique y sont engagés, aux côtés des églises protestantes de Courbevoie et d’Asnières-Bois Colombes, des églises évangéliques de Colombes et Neuilly-sur-Seine et du centre protestant de Robinson à Chatenay-Malabry.