Être foyer d’accueil : une mission joyeuse à vivre en couple et en famille.


Selon Antoine et Stéphanie, être foyer d’accueil, c’est avant tout un couple qui a reçu le sacrement du mariage et qui souhaite vivre pleinement sa vie de chrétien en se mettant au service d’une communauté chrétienne animée par son curé et de tous les habitants du quartier.

Appelé par l’évêque pour une mission bénévole de 3 à 5 ans, le couple s’installe dans le presbytère qui lui a été confié.

Ainsi, Antoine et Stéphanie ont déposé leurs valises il y a 5 ans en l’église Notre-Dame-du-Calvaire à Châtillon où ils ont vu grandir leur fils et naître leur fille.

En tant que serviteurs, ils doivent faire en sorte que chacun soit accueilli et s’assurer du bon fonctionnement des locaux paroissiaux.

Entre leur vie de famille, leurs activités professionnelles et celles de l’EAP, Antoine et Stéphanie, parviennent à se rendre disponibles pour servir au mieux leur prochain.

Cette mission qui se terminera en juin a été pour eux un tremplin pour commencer leur vie de couple, être accueilli au sein d’une communauté qui, au fil des années est devenue leur famille et celle de leurs enfants, mais surtout leur a permis de grandir dans la foi.

Sur notre diocèse, les foyers d’accueil sont nombreux (27) et sont envoyés en mission en paroisses, en Aumôneries de l’Enseignement Public et en Maison d’Église.

Si comme Antoine et Stéphanie vous ressentez cet appel, ils vous invitent à « foncer et vous laisser porter par cette mission joyeuse ! » en vous rapprochant, de votre curé ou du service des Laïcs en Mission Ecclésiale du diocèse, pour en savoir plus.

Contact