La joie de l'Evangile
dans les Hauts-de-Seine !

L’année Saint-Joseph, l’humilité et la vérité - 10/12/2021


Avant-hier 8 décembre, vous les savez, nous avons conclu la belle année dédiée à Saint-Joseph, voulue par le Pape François à l’occasion des cent cinquante ans de la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Eglise universelle. En célébrant Marie Immaculée, « comblée de grâce », nous avons rendu grâce aussi pour Joseph « l’homme juste », l’homme ajusté au cœur de Dieu, avec qui elle a veillé sur la vie terrestre de Jésus.

Je suis émerveillé de tout ce que l’année saint Joseph a suscité : mise en valeur des églises, des écoles, des congrégations, des œuvres d’art dédiées à saint Joseph pour susciter et accompagner la prière et l’engagement de tous ; développement des messes, rencontres et pèlerinages de pères de famille ; mise en lumière du travail des artisans, les ébénistes et les charpentiers en particulier, et de sa richesse spirituelle ; réflexions sur l’accompagnement de la fin de vie et du deuil puisque saint Joseph est aussi le « patron de la bonne mort ».

Je pense également à la « grande marche », autour d’une grande et belle statue de saint Joseph sur son brancard à roulettes, de Notre-Dame de Pentecôte à La Défense à Cotignac dans le Var : pendant plusieurs mois, des enfants et des adultes, des laïcs, des prêtres et de consacrés, sont passés par villages et chemins, dans la simplicité, la foi et la joie, donnant un beau témoignage d’espérance. Cette « grande marche » a constitué une véritable parabole. Ce projet pouvait sembler un peu irréaliste ou décalé : il a bel et bien pu avoir lieu creusant dans notre pays un sillon de rencontres et d’espérance.

L’année saint Joseph n’a pas été de tout repos. Le protecteur des commencements de la vie terrestre de Jésus, devenu protecteur de l’Eglise universelle, n’a pas eu et n’aura pas le temps de chômer. Face à tant d’épreuves ecclésiales contemporaines, il nous arrive de nous demander comment l’Eglise peut donner à nouveau confiance. Saint Joseph est notre protecteur par son intercession mais aussi un guide par son exemple : il nous montre qu’à l’écoute du Seigneur, tout devient possible, à condition de persévérer sur le chemin de la simplicité, de la sobriété, de l’humilité et de la vérité.

Le podcast de cette émission n’a pas encore été mis en ligne.