"La JOC mobilise les paroisses pour l’emploi digne"


ASSOCIATION LA JOC

Échanges de tuyaux, constitution d’un réseau d’aide, de soutien et d’entraide dans les recherches, réflexions autour de thèmes en lien avec la situation d’une recherche d’emploi ou autres, implication sur la vie... Appel à des intervenants qui peuvent donner des conseils ou des coups de mains, en fonction des thème abordés. La permanence se tient tous les premiers mardis du mois, de 18h30 à 19h30.
Lieu : 360 rue Gabriel Péri à Colombes
(Salle derrière l’église)

Depuis 3 ans nous lançons un appel à la fin de la messe, sur les églises où il y a des jocistes, pour aider les jeunes dans leurs recherches. Un élan de solidarité a été déclenché suite à de nombreux retours des paroissiens qui ont répondu et ont permis à 4 jeunes de trouver une solution.
Cédric, jociste d’Asnières a ainsi pu obtenir un poste au sein de l’entreprise EDF suite à l’aide d’un paroissien avec qui il a été mis en relation.

Extrait d’interview de Cédric D, autre jociste :
« La première permanence TAFE était le 2 février, je n’avais plus qu’un mois pour trouver un stage. Je commençais à m’inquiéter j’étais dans l’urgence. J’avais de l’appréhension aussi, c’était la première fois que je devais chercher du travail par moi-même. Ça a été un peu le signal de départ, pour me booster dans mes recherches, le coté motivation, c’était important pour moi. À partir de la deuxième j’avais déjà eu pas mal de retours, j’étais presque sûr d’avoir trouvé un stage et à la troisième j’avais confirmation que ça marchait. C’était intéressant de voir les problèmes que tout le monde rencontrait. Et aussi se donner des directions pour essayer de trouver des solutions différentes pour chacun de ceux qui viennent.
Et puis par la suite, pour moi, ça a été aussi l’occasion de donner un peu des retours sur l’expérience que j’ai eu pendant ma recherche… Je pense que c’est une bonne initiative. Même sans y retourner, j’ai pu avoir des retours. Le dernier c’est quand Maÿlis a lu l’annonce à l’église. À la fin de la messe elle a parlé avec quelques uns, aussi bien ceux qui recherchaient, eux aussi, que ceux qui se proposaient pour essayer d’aider. C’est toujours cool de voir ce genre d’initiative. C’est pas quelque chose d’énorme, mais c’est concret. »

La Croix : "La JOC mobilise les paroisses pour l’emploi digne"