La joie de l'Evangile
dans les Hauts-de-Seine !

La question écologique abordée lors de la dernière réunion de l’assemblée plénière des évêques


Deux fois par an les évêques de France se retrouvent à Lourdes en Assemblée Plénière pour définir les orientations à prendre par l’Église catholique de France. En novembre 2019 la Conférence des Évêques de France a inscrit l’écologie intégrale au programme de la rencontre, et a innové en proposant à chaque évêque d’inviter deux personnes de son diocèse pour le temps d’échange sur ce thème. Pour la rencontre de novembre 2020 le thème « cultiver la terre et se nourrir » a été choisi, avec toujours deux invités par diocèse. Du fait du confinement l’Assemblée Plénière de novembre 2020 s’est déroulée en visioconférence avec 300 participants. Toutefois, toutes les vidéos des différentes interventions et même le très belle méditation proposée le premier soir sont disponibles sur le site de la CEF.
https://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/assemblee-pleniere-de-novembre-2020/actualites-de-lassemblee-pleniere-de-novembre-2020/assemblee-pleniere-jour-1/

Après les rencontres de novembre 2019 et novembre 2020, les évêques de France et leurs invités ont vécu une troisième séquence consacrée à l’écologie intégrale. Elle portait sur le thème « Produire et créer : quelle empreinte ? ». Du fait des contraintes sanitaires, la rencontre s’est déroulée en visioconférence, avec deux invités par diocèse (Bruno Girard et François Baudin pour notre diocèse).
Ce fut l’occasion d’entendre des conférences de Paul Colrat et Bertrand Badré pour nous aider à comprendre les racines des crises économiques et sociales que nous vivons. L’après-midi du premier jour était consacré à des témoignages d’entrepreneurs sociaux qui s’efforcent de vivre l’écologie intégrale dans leur activité de production.
Des travaux en petit groupe ont permis de partager découvertes et questionnements suite à ces interventions et de proposer des pistes d’actions très concrètes.
À l’issue de cette rencontre, nous retenons que si l’on veut faire bouger les lignes dans notre société, il faut oser et faire confiance à toutes et à tous.
Lien vers toutes les vidéos de la rencontre « Produire et créer : quelle empreinte ? » de mars 2021. : https://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/assemblee-pleniere-de-mars-2021/actualites-de-lassemblee-pleniere-de-mars-2021/assemblee-pleniere-de-mars-2021-jour-1/

Témoignage de Yann Bouchard, diacre à Ville d’Avray, un des deux invités de Mgr Rougé à l’Assemblée Plénière de novembre 2020

Touché au cœur !

Oui, j’ai été touché au cœur lors de l’Assemblée Plénière des évêques de France, élargie à deux invités par évêque, en novembre 2020.
Touché par le thème : « Cultiver la terre et se nourrir », montrant, si besoin était encore, l’urgence de la transition écologique.
Touché par l’assemblée que nous formions avec une magnifique diversité de personnes et d’états, toutes très « présentes » malgré les limites du mode « visio-conférence ».
Il se dégageait une joie vraie et simple, entrainante et bienveillante, tant dans les témoignages que lors des ateliers en petits groupes.
Touché aussi par l’envie et la capacité de l’Eglise à être carrefour, artisan de liens, entre les agriculteurs, entre les agriculteurs et les consommateurs, entre les générations, entre l’urbain et la campagne.
Touché encore par la nécessité d’une conversion personnelle pour donner un sens à nos choix de vie et se laisser inspirer par la préciosité de la terre et celle de nos frères.
J’ai la conviction que le partage d’initiatives locales, existantes et à inventer, vont aider à réhabiliter le travail de la terre dont nous sommes tirés et qui a déjà, en elle, une force formidable à redécouvrir.
Travaillons pour la maison commune avec notre cœur, notre esprit et nos mains. Tout est lié !
Et bénissons sans compter les fruits de la nature et du travail des hommes.