Lecture du temps de Noël - 27/12/2019


La « trêve des confiseurs », à défaut d’être toujours synonyme de trêve sociale, mais surtout le beau temps de Noël constituent une occasion propice à la lecture d’ouvrages bienfaisants. Puis-je vous recommander le denier livre de Jean-Pierre Denis, le tonique directeur de l’hebdomadaire chrétien La Vie ? Il est d’ailleurs venu le présenter récemment à Notre-Dame de Pentecôte, ce havre spirituel caché au milieux des tours de la Défense à deux pas de la Grande Arche et du CNIT.

Jean-Pierre Denis est un homme libre. En bon éditorialiste, il peut tantôt réjouir tantôt agacer ses lecteurs, je parle d’expérience. En homme méridional, il a parfois la plume impulsive. Mais ce croyant pudique et profond, poète à ses heures, ouvre dans Un catholique s’est échappé un chemin particulièrement stimulant pour la vie chrétienne et l’annonce de l’Evangile. Quel est le sens de ce titre étrange ? Beaucoup de catholiques – Jean-Pierre Denis reconnaît en avoir fait partie – sont enfermés dans la peur de témoigner de l’Evangile comme s’il ne constituait pas vraiment une bonne nouvelle.

Jean-Pierre Denis évoque, au fil des pages de son livre, les personnes qui ont contribué à sa « libération » : un pasteur évangélique, un chauffeur de taxi musulman, un prêtre traditionnaliste… Il énumère les tentations qui guettent les chrétiens d’aujourd’hui : découragement, conformismes de droite et de gauche, « apostasie douce ». Il appelle de ses vœux surtout un catholicisme « attestataire », sans mollesse ni raideur, sans peur ni agressivité, sans jugement sur le passé mais sans crainte de l’avenir. Voilà un beau livre pour entrer dans l’année nouvelle comme dans une année de grâce.

Pour s’inscrire au Podcast : https://radionotredame.net/emissions/leclairage-spirituel/
— -