Préparation aux sacrements


Le sacrement est un acte symbolique (geste et parole), qui signifie une réalité invisible. C’est Dieu lui-même qui agit par l’intermédiaire de son ministre (prêtre ou diacre) et de son Église pour la sanctification de celui qui reçoit le sacrement. II existe sept sacrements : le baptême, la confirmation et l’eucharistie, la pénitence (réconciliation), l’onction des malades, l’ordre (par lequel on devient diacre, prêtre ou évêque) et le mariage.


Les années de catéchisme constituent un moment idéal au cours duquel chaque enfant peut préparer et recevoir les sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation, ainsi que celui du Baptême s’il n’est pas baptisé.. Pour chacun de ces sacrements une préparation adaptée est proposée aux enfants, en dialogue avec leurs parents, les animateurs de la catéchèse, et le prêtre référent de la catéchèse.


-  Baptême

Le baptême est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne. Il rend pleinement enfant de Dieu et fait ainsi entrer dans l’Église.
Qu’ils soient baptisés ou non, tous les enfants sont les bienvenus au catéchisme. Lorsqu’un enfant non baptisé le désire, et avec l’accord de ses parents, une préparation au Baptême lui est proposée. Il est alors accompagné par un ou des adultes et souvent en équipe avec d’autres enfants.




- Eucharistie

L’Eucharistie nous met en contact personnel intime avec le Christ et avec son Église. L’Eucharistie structure la vie chrétienne et la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle du chrétien.
Les enfants baptisés qui le désirent se préparent à la première des Communions pendant l’une des années de catéchisme.







- Pénitence et réconciliation

Demander pardon et accorder son pardon, se réconcilier avec soi-même, avec Dieu, et avec les autres, des attitudes à vivre tout au long de la vie.
Durant les années caté, les enfants sont invités à vivre du sacrement de la Réconciliation. Ce sacrement est le signe de l´amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible, si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l’Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères.




Pour plus d’information, visiter :

- la page Sacrements et vie chrétienne
- le site du CyberCuré






INFOS - PRATIQUES

Baptême, Eucharistie et Réconciliation

DANS LA MÊME RUBRIQUE