Sobriété heureuse en carême - 28/02/2020


Comme notre foi elle-même, le carême n’est pas une réalité désuète. Je suis frappé et heureux, d’année en année, de voir l’affluence croissante aux Messes des Cendres ainsi que l’enthousiasme et la détermination avec lesquels beaucoup s’engagent dans ce temps de conversion. Alors que l’atmosphère écologiste ambiante conduit à parler souvent de « sobriété heureuse », celle-ci trouve sa pleine signification par la célébration du carême. De même que l’écologie « punitive » n’est guère entraînante, de même, un carême « punitif » ne conduirait qu’à la morosité spirituelle. En revanche, une sobriété ajustée introduit dans la joie d’une vie plus authentique, plus accueillante à la Parole de Dieu et plus ouverte au partage.

Le diocèse de Nanterre offre d’ailleurs prochainement des occasions « modernes » de vivre les fruits de cette sobriété heureuse du carême. Pour les jeunes d’abord qui souhaitent sortir de la surabondance tonitruante des bruits et des images et se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu pour orienter leur vie : je leur donne rendez-vous dimanche prochain 1er mars à 18h à l’Immaculée Conception de Boulogne pour la Messe (chantée par Hopen) et un échange avec moi et le service diocésain des vocations. Un moment de recul par rapport à l’afflux des sollicitations pour accueillir l’essentiel que Dieu nous offre.

Autre initiative réjouissante : le « Parvis Solidaire » organisée à La Défense par la Fondation Sainte Geneviève le 5 mars au soir. Des associations solidaires innovantes viendront présenter des projets audacieux et tous ceux qui le voudront pourront les soutenir, en acceptant de donner un peu de ce qu’ils possèdent voire de ce qui les possède. Tous les renseignements concernant cette soirée se trouvent sur le site fondationsaintegenevieve.org. N’hésitez pas à y participer. La sobriété n’est vraiment heureuse que lorsqu’elle est partagée !

https://radionotredame.net/emissions/leclairage-spirituel/