L’ASSOCIATION « BAGAGERIES SOLIDAIRES 92 » ENTAME SA CINQUIÈME ANNÉE D’EXISTENCE


Créée en 2018 à l'initiative du diocèse de Nanterre, l’association « Bagageries Solidaires 92 » (BS92) est une des réponses apportées par les catholiques à l'appel du pape François lancé en 2017 pour susciter des initiatives d'aides aux plus démunis.
Temps de lecture 3 minute de lecture

Créée en 2018 à l’initiative du diocèse de Nanterre, l’association « Bagageries Solidaires 92 » (BS92) est une des réponses apportées par les catholiques à l’appel du pape François lancé en 2017 pour susciter des initiatives d’aides aux plus démunis.

Un projet au service des sans domicile fixe

S’inspirant des modèles parisiens existants (“Mains Libres” et “Antigel“) les paroisses de Clichy et de Colombes ont proposé à leurs paroissiens de se lancer dans l’aventure pour mettre à la disposition de personnes sans domicile fixe un lieu où déposer leurs affaires personnelles en toute sécurité. Grâce aux bagageries, elles peuvent effectuer « les mains libres » leurs diverses démarches pour se réinsérer, se soigner ou simplement se déplacer au quotidien.

Développement du projet

La chaîne de solidarité qui s’est mise en place a très rapidement dépassé le cadre des paroisses initiatrices, mobilisant des bénévoles de tous les horizons, et les aides ont afflué de toutes parts.

La Paroisse Saint Vincent de Paul de Clichy a mis dès juin 2018 des locaux à disposition, qui ont permis d’accueillir et d’aider 15 femmes en grande précarité, personnes à la rue ou mères isolées hébergées dans des hôtels sociaux trop exigus pour y déposer leurs affaires. Ce côté « exclusivement féminin » est une des caractéristiques du centre de Clichy. L’inauguration des locaux a d’ailleurs été l’un des premiers actes officiels de Mgr Rougé, évêque de Nanterre.

La Bagagerie de Colombes s’est installée dans les locaux rénovés de « La Rampe », l’accueil de jour du Secours Catholique des Hauts de Seine, et dispose de 40 casiers pour des hommes et femmes sans domicile fixe accueillis pendant les permanences par une trentaine de bénévoles.

La Fondation Sainte Geneviève, directement d’abord, puis à travers la Course des Héros et la soirée de collecte de fonds du Parvis Solidaire, la fondation APPOS (Santé & Progrès), le Conseil Régional, la DRHIL et plus récemment les fondations Brageac et DAPAT, ont considérablement aidé les bagageries à mener à bien l’aménagement des locaux.

En 2021, Hauts de Seine Habitat a mis à la disposition de la Bagagerie de Clichy un local de 150m2 qui, après une rénovation complète, est dorénavant en mesure de proposer 42 casiers, ainsi qu’un service de douches et de buanderie.

Cet agrandissement rendu nécessaire car nous devions quitter les locaux de Saint-Vincent de Paul, en passe d’être rénovés, fut accueilli avec un immense soulagement  et nous permet de répondre à la demande!

Les restrictions sanitaires et en particulier les confinements successifs ont complexifié la tâche sans que jamais le service ne soit interrompu. Par intermittence, les permanences ont parfois laissé place à un  système de rendez-vous, rendu possible par la grande souplesse des bénévoles, toujours prêts à s’adapter pour garantir aux usagers cette continuité d’accès.

Sens et devenir du projet solidaire

Les Bagageries jouent un rôle qui dépasse largement la seule activité de consigne et de mise à disposition des bagages des personnes accueillies. Outre les services de douches et de buanderie déjà mentionnés, l’accueil, l’écoute (autour d’un petit déjeuner ou d’une collation) et l’aide aux formalités administratives sont des éléments essentiels de leur action.

A Colombes, un partenariat avec le Dispositif Premières Heures a permis un retour à l’emploi pour certains de nos accueillis. De même, les accueils Hiver Solidaire du 92 ont permis à des personnes de reprendre pied et d’être relogées. A Clichy, en partenariat avec d’autres associations, des aides concrètes sont proposées aux femmes qui le désirent comme des cours de perfectionnement en langue française, des ateliers de socio-esthétique et de coaching sur la confiance en soi. Un accompagnement dans les formalités administratives (recherche de logement, rédaction de dossiers de surendettement) peut aussi être mené par certains bénévoles.

Pour l’année 2022, nos objectifs sont :

  • la réussite de l’opération « Parrainez un Casier » lancée en 2021 proposant aux donateurs de couvrir ; nos coûts de fonctionnement à hauteur de 15€ par mois et par casier ;
  • l’ouverture d’une troisième bagagerie dans le sud du département.

Jean-François Gombeaud
Président Bagageries Solidaires 92

Fanny Brisson
Responsable Bagageries de Clichy

Agnès Zimmermann
Responsable Bagageries de Colombes

Dans votre diocèse

Evenements