La lucidité surnaturelle de l’espérance – 14.01.2022


Chaque vendredi, à 7h04, 10h27 et 19h39, sur Radio Notre Dame, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, relit à la lumière de l’Evangile les temps forts de l’actualité de la semaine.
Temps de lecture 2 minute de lecture

La semaine prochaine, jeudi 20 janvier pour être exact, paraîtra une déclaration du Conseil Permanent de la conférence des évêques, destinée à accompagner le discernement de tous à l’approche des échéances électorales, présidentielle et législatives, qui s’annoncent.

C’est une tradition pour les évêques de proposer, bien en amont des élections elles-mêmes pour ne pas tomber dans les affrontements partisans, une réflexion et des points de repères, enracinés dans la foi et en prise sur les débats contemporains. Il ne s’agit pas de confessionnaliser les débats mais d’encourager les catholiques à exercer pleinement leurs responsabilités, et d’attirer aussi l’attention des candidats et de l’ensemble de nos concitoyens sur un certain nombre d’enjeux essentiels.

Il y a eu Qu’as-tu fait de ton frère ? à l’approche des élections de 2007, Un vote pour quelle société en vue des scrutins de 2012 et Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique avant les votes de 2017. De quinquennat en quinquennat, ces textes sont appelés à nourrir et renouveler l’engagement des chrétiens dans le débat politique ainsi que leur capacité de fermeté et de bienveillance conjuguées.

Comme en 2007, le titre du document de cette année est d’origine scripturaire, puisqu’il s’agit d’une formule de saint Paul : « L’espérance ne déçoit pas car l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Romains 5, 5). Certains pourraient se demander si, compte tenu de la difficulté des temps et des transgressions éthiques implacablement mises en œuvre par les mandats successifs, cette espérance est de circonstance.

C’est précisément dans la nuit que les chrétiens sont appelés, enracinés dans le Christ, à être des porteurs de lumière. C’est parce que nous savons à quelle lumière éternelle l’humanité est appelée que nous pouvons d’autant mieux saisir et souligner ce qui porte atteinte à la dignité humaine et à la paix. L’espérance authentique n’est pas une illusion naïve mais une lucidité surnaturelle qui permet d’affronter avec justesse les combats du présent.

Dans votre diocèse

Evenements