Le temps de la confirmation – 27.05.2022


Chaque vendredi, à 7h04, 10h27 et 19h39, sur Radio Notre Dame, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, relit à la lumière de l’Evangile les temps forts de l’actualité de la semaine.
Temps de lecture 2 minute de lecture

Le temps liturgique entre l’Ascension et la Pentecôte est un temps d’épiclèse, d’invocation intense de l’Esprit Saint pour qu’il renouvelle les cœurs, l’Eglise et le monde. Je vous encourage à reprendre les grandes prières liturgiques – le Veni Creator Spiritus et le Veni Sancte Spiritus (dont les traductions sont faciles à trouver) – pour entrer profondément dans cette grande supplication de tous les chrétiens.

De même qu’à Pâques tous les chrétiens sont renouvelés dans la grâce de leur baptême, leur passage par la mort avec le Christ pour ressusciter avec lui, de même, à la Pentecôte, tous les fidèles peuvent être renouvelés dans la grâce de leur confirmation, le sacrement de la force de l’Esprit en vue de l’approfondissement spirituel et du témoignage missionnaire.

Encore faut-il, pour être renouvelé dans la grâce de ce sacrement de confirmation, l’avoir effectivement reçu. Beaucoup d’adultes seront confirmés autour de la Pentecôte. Beaucoup de jeunes le sont tout au long du printemps. Mais trop de chrétiens vivent comme si la confirmation n’existait pas, en négligeant de s’y préparer ou d’y encourager.

Mettre de côté la confirmation, c’est se soustraire au mystère de la Pentecôte, c’est passer à côté de la dynamique de l’initiation chrétienne : le baptême nous fait passer de la mort à la vie avec le Christ, la confirmation permet que le baptême nous ouvre effectivement à une vie nouvelle dans l’Esprit, continuellement offerte au Père dans l’élan de l’offrande eucharistique.

Sans la confirmation, notre vie chrétienne est condamnée à la fragilité et à l’extériorité. Une part de la faiblesse de la vie et du témoignage chrétiens en notre temps est liée à un certain désintérêt à l’égard de la confirmation. Pour retrouver le souffle dont elle a besoin en ce temps, il est décisif que toute la communauté chrétienne retrouve le sens de la confirmation.

Nous sommes à la saison des confirmations célébrées, c’est bien. Mais nous sommes davantage encore dans un temps d’urgence spirituelle qui appelle au renouveau conscient et actif du véritable sens de la confirmation célébrée et vécue.

Dans votre diocèse

Evenements