Dossiers > A la une > Noël, fête de la Nativité du Christ

Noël, fête de la Nativité du Christ


La fête de Noël célèbre la naissance de Jésus-Christ Fils de Dieu.
Temps de lecture 4 minute de lecture
  1. La fête de Noël
  2. Les Chants de Noël

La fête de Noël

Qu’est-ce que Noël ?

La fête de Noël célèbre la naissance de Jésus-Christ Fils de Dieu. Elle nous fait sentir Dieu tout proche de nous, car il s’est fait l’un de nous.
Elle nous révèle le visage de Dieu : le Créateur Tout Puissant, se fait enfant.

Pourquoi Jésus naît-il dans une crèche ?

La naissance de Jésus dans une crèche manifeste l’humilité de Dieu : le Roi des rois prend place parmi les petits de notre monde.

Noël est-elle toujours une fête chrétienne ?

Bien que cette fête ait été laïcisée, elle reste profondément chrétienne puisque son essence est de célébrer la naissance du Christ.
Il s’agit d’un temps fort de la vie chrétienne, même pour les non-pratiquants.
C’est l’occasion de redécouvrir que Dieu s’est fait homme, qu’Il s’est fait proche de nous et qu’Il est venu rejoindre notre vie.
Noël reste le signe que Dieu ne nous est pas étranger, et, par ses traditions, reste une occasion de revivre la foi de notre enfance et de ranimer notre foi au Christ fils de Dieu.

Comment fêter Noël quand on est chrétien ?

On peut vivre la fête de Noël d’abord en participant à la messe de la nuit de Noël.
Cela nous permet de garder un contact avec la communauté chrétienne, d’autant plus que cette messe a une ambiance bien particulière qui nous fait vivre un moment intense de prière et de joie à proximité de

En plus de la messe de la veille, la liturgie comporte trois messes de Noël qui nous proposent une diversité d’éclairage spirituel pour vivre le mystère de la Nativité.

Faut-il assister à la messe de minuit ou à la messe du jour de Noël ?

Ces deux messes sont différentes.

Dans la nuit de Noël, on célèbre le passage des ténèbres à la lumière.
Le texte d’Isaïe (Is 9, 1-6) annonce la naissance d’un enfant qui fera se lever une grande lumière sur le peuple. Il sera appelé Prince de la paix. L’Évangile de saint Luc (Lc 2, 1-14) raconte la naissance de Jésus et l’annonce des anges aux bergers. La proclamation de l’Evangile se termine souvent par le chant de la Gloire à Dieu.
Cette messe est souvent précédée d’une veillée de Noël pour se préparer à la célébration du mystère de la Nativité. Elle peut prendre des formes très diverses, le plus souvent centrées sur la crèche. On réalise parfois une crèche vivante avec une mise en scène. On chante les vieux chants : Il est né le divin enfant, venez divin messie, les anges dans nos campagnes, douce nuit …

La messe du jour de Noël est très différente de la messe de la nuit de Noël. Elle provoque la louange et la contemplation de la personne de Jésus. C’est une méditation sur le dessein de Dieu depuis l’origine des temps, dessein qui se réalise dans l’incarnation du fils de Dieu.


Le prologue de l’Evangile de saint Jean sur le verbe de Dieu se présente comme une nouvelle Genèse à la création du monde.

Le début de l’épître aux Hébreux exprime la même réalité avec une grande solennité.
L’homélie de la messe du jour de Noël met en valeur le mystère de l’incarnation. D’un point de vue musical, c’est la messe du jour qui a habituellement le plus beau programme.


Elle est moins intime, mais plus solennelle que la messe de la nuit.


Les Chants de Noël

Pourquoi les chants de Noël sont-ils si importants ?

Les Évangiles racontent que les premiers chants de la Nativité ont été chantés par les anges au-dessus de la crèche pour fêter la naissance de l’enfant Jésus. Les chants de Noël sont aussi appelés « Cantiques ».

Les chants de Noël invitent au recueillement et à la joie. À travers eux un peu de mystère et d’espérance se dévoile. Ils décrivent aussi la naissance de Jésus. Mais beaucoup de chants de Noël pour les enfants sont des chants profanes et ne sont pas des chants chrétiens. On connaît mal les compositeurs de musique des chants de Noël.

D’où viennent les cantiques célèbres de Noël ?

Le plus ancien chant de Noël français connu date du début du XVIe siècle.
C’est le cantique « Entre le bœuf et l’âne gris ».
La plus belle époque des cantiques de Noël, qui voient l’apparition des Pastorales, est le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.
Les célèbres cantiques de Noël, « Il est né le divin enfant » et « Les anges dans nos campagnes », datent de cette époque.

Comment sont écrits et composés les cantiques de Noël ?

Les paroles des chants de Noël évoquent l’événement de la nativité et se référent à la fête vécue actuellement. Les paroles des chants de Noël comportent souvent des refrains répétés après chaque couplet. Le refrain met en valeur le caractère émotionnel des paroles des chansons.

Le cantique « Les anges dans nos campagnes », par exemple, est un chant de Noël français remontant au XVIe siècle, provenant du Languedoc.
Il illustre la recherche de la crèche par les bergers dans la nuit.

Le chant de Noël « Minuit, chrétiens » est un chant français dont le texte est de Placide Cappeau à qui le curé de la ville d’Uzès avait commandé un cantique pour la messe de minuit de 1847. La partition de « Minuit, chrétiens » est d’Adolphe Adam.
Souvent chanté à la messe de minuit, il est le cantique de Noël le plus évocateur et le plus représentatif de la période des fêtes. Harmonieusement solennel, cet air a le don d’émouvoir.

En bref, les cantiques de Noël font entièrement partie de notre culture, et ont le don de nous rassembler et de créer la communion entre les chrétiens.