«  Restez en silence puis parlez » – 06.01.2023


Chaque vendredi, à 7h04, 10h27 et 19h39, sur Radio Notre Dame, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, relit à la lumière de l’Evangile les temps forts de l’actualité de la semaine.
Temps de lecture 2 minute de lecture

Sa renonciation datait de près de dix ans. On le disait peu médiatique. Sa mort aurait pu passer inaperçue. Et voici que le rappel à Dieu du Pape Emérite Benoît XVI a constitué un véritable événement mondial. Plus de 200 000 fidèles ont tenu à se recueillir près de sa dépouille. Des fidèles très nombreux se sont réunis dans l’action de grâce et la prière à Rome et dans le monde entier. La chaîne publique France télévision elle-même a tenu à retransmettre les obsèques de Benoît XVI en direct.

Comment comprendre la persistance de ce rayonnement, qui va se prolonger par la fécondité durable des écrits du théologien Joseph Ratzinger et du Pape Benoît XVI ? Par son goût de la vérité, cherchée, contemplée, annoncée, proposée, mise en discussion, avec fermeté et douceur en même temps, son goût de la vérité qui s’épanouit en amour authentique.

Benoît XVI savait et manifestait que la foi et la raison ne s’opposent pas mais sont faites pour se purifier l’une l’autre, pour s’enrichir l’une par l’autre. Benoît XVI savait et manifestait que la tradition et la nouveauté ne s’opposent pas mais que c’est dans la profondeur de la tradition que l’on puisse la force de la nouveauté authentique et bienfaisante. Benoît XVI savait et manifestait que la belle liturgie et le service des pauvres ne s’opposent pas mais que c’est dans l’adoration du Père, par le Christ et dans l’Esprit, que l’on puise le goût et la capacité de servir ses frères.

Je garde un souvenir particulièrement fort de la méditation de Benoît XVI à Lourdes devant le Saint Sacrement exposé, le 14 septembre 2008, de sa conclusion en particulier : « Frères et sœurs bien-aimés, vous tous qui voyez devant vous l’infini abaissement du Fils de Dieu et la gloire infinie de la Résurrection, restez en silence et adorez votre Seigneur, notre Maître et Seigneur Jésus le Christ. Restez en silence, puis parlez et dites au monde : nous ne pouvons plus taire ce que nous savons. Allez dire au monde entier les merveilles de Dieu, présent à chaque moment de nos vies, en tout lieu de la terre ». 

Dans votre diocèse

Evenements