La joie de l'Evangile
dans les Hauts-de-Seine !

TEMOIGNAGE - Grands-parents et petits-enfants ensemble à Lourdes


Le Pèlerinage diocésain à Lourdes est aussi une bonne occasion de renforcer les liens au sein des familles. Dans celle de Nicole et Denis, les grands-parents invitent les petits-enfants à Lourdes, faisant de leur séjour dans la cité mariale, un rassemblement familial et de foi particulier entre les anciennes et les nouvelles générations, découvrez leurs témoignages.


Comment vous est venue l’idée de participer au pèlerinage diocésain en y invitant vos petits-enfants ? Depuis combien de temps les invitez-vous de cette manière à Lourdes ?
Nicole et Denis. : Nous invitons nos petits-enfants âgés de 10 ans et plus depuis le pèlerinage de 2012 avec les 2 aînés qui auraient pu venir au pèlerinage de 2010, mais l’idée de les inviter n’était pas alors dans l’air du temps. Nous avons 23 petits-enfants, cette année nous en emmenons 15 ! Malheureusement, les 2 ainés ne pourront pas venir cette année en raison de leurs études.

Comment se passe votre organisation familiale en amont et pendant le pèlerinage ?
N. et D. : Compte tenu que tous nos enfants habitent dans les Hauts-de-Seine, cela donne une cohérence à leur participation au pèlerinage du diocèse. Les plus de 10 ans viennent avec nous, les plus jeunes restent avec leurs parents à la maison (nous insistons pour que les parents ne viennent pas en même temps que nous). Nous souhaitons en effet vivre ce moment particulier avec nos petits-enfants. Pour ceux qui participent, c’est même une promotion, ils rejoignent les « grands ». Il y a de la fête et de la joie dans leurs têtes et ils sont fiers d’être là avec leurs cousins.

Comment les équipes du pèlerinage vous permettent de profiter de chaque instant avec vos 15 petits-enfants ?
N. et D. : Nous souhaitons qu’ils intègrent les différentes formes d’activités proposées par les équipes du pèlerinage. Sans cette organisation, nous ne pourrions pas les emmener. Merci à ces équipes. Les ainés se mettent généralement à la disposition de l’Hospitalité, les autres participent aux propositions qui sont bien adaptées à leur tranche d’âges.

N’est-ce pas trop compliqué d’organiser ce genre de logistique ?
N. et D. : Nous sommes conscients que pour les organisateurs, demander de nous loger tous dans le même hôtel est une source de complication supplémentaire. Mais tout fini par s’arranger.

Que font les parents pendant ce temps-là ?
N. et D. : Leurs parents restent chez eux, ou partent en vacances de Toussaint (mais pas à Lourdes…).

Comment ce genre de moment vous aide à renforcer vos liens avec vos petits-enfants ?
N. et D. : En l’absence des parents, les rapports entre petits-enfants et grands-parents sont naturellement différents de la vie quotidienne habituelle. En plus sur place, il y a un air de « vacances », les activités sont festives, le temps des repas est un moment privilégié d’échanges, une forme d’indépendance rythme les journées…

Selon vous, quel est le rôle des grands-parents dans la transmission de la Foi aux plus jeunes ?
N. et D. : Le rôle des grands-parents dans la transmission de la Foi n’a pas, en principe, à être en première ligne. Il a un rôle complémentaire par une approche autre que celle de leur vie familiale. Le fait de les avoir ensemble, de fratries différentes, crée une émulation entre eux, leur fait découvrir leurs différences vis-à-vis de leur propre vie chrétienne. Le cadre de Lourdes est un lieu unique par son ambiance et facilite les rapports sur ce sujet. Nous ajoutons que lors de 3 pèlerinages précédents leur arrière-grand-mère (très présente, 93-95 ans) « Mamie » était avec les malades au sein de l’Hospitalité. La présence de trois générations (leurs parents absents) a été un moment d’une convivialité particulière et exceptionnelle. Ils étaient fiers de pousser et d’entourer la voiture de leur arrière-grand-mère et elle, à son tour, en était heureuse.

Et vos petits-enfants, que retiennent-ils, que préfèrent-ils faire ou découvrir au sanctuaire de Lourdes ?
N. et D. : Il semble qu’ils aiment tout, les activités dans les groupes, les célébrations (certains sont servants de messe), les repas à l’hôtel et le soir dans les chambres. Quelque fois ils peuvent être un peu bruyants, prenant les couloirs de l’hôtel pour un terrain de jeux…

Avez-vous une anecdote à partager ?
N. et D. : Lors d’un pèlerinage, un de nos ménages n’avait plus qu’un enfant de moins de 10 ans à la maison. Il décide donc de venir en pèlerinage avec leur paroisse et avec cet enfant. A Lourdes il y a eu presqu’un drame avec la sœur de juste plus de 10 ans qui venait pour la première fois avec nous et n’admettait pas que « cette moins de 10 ans » puisse être là (ils avaient enfreint la règle familiale) !

Que diriez-vous à un grand-père et une grand-mère qui hésitent à inviter leurs enfants au pèlerinage diocésain à Lourdes en octobre prochain ?
N. et D. : Venir avec ses petits-enfants est un temps privilégié de grâce et de bonheur partagés. Nous avons hâte de bientôt les emmener à Lourdes avec le diocèse.


Pour vous inscrire
au Pélerinage diocésain
à Lourdes
du 24 au 28 Octobre 2021
> cliquez ici.