Dossiers > Ecologie intégrale > Eglise verte

Eglise verte


Ce défi appelle une transition radicale au niveau écologique et au niveau sociétal. Les chrétiens se sentent directement concernés par ce défi et veulent participer à ce grand débat de société.
Temps de lecture 2 minute de lecture

En septembre 2017, les Églises catholique, protestante et orthodoxe de France ont créé le label Église verte pour encourager la conversion écologique et adopter des pratiques pour la sauvegarde de notre maison commune.
Le label est proposé à toutes les paroisses, communautés, aumôneries, mouvements, monastères et établissements chrétiens qui veulent s’engager pour le soin de la Création. Un label Eglise verte Famille viendra compléter ces propositions à la rentrée scolaire 2022-2023.

Pour les paroisses, le label repose sur un éco-diagnostic divisé en cinq domaines : célébrations et catéchèse, bâtiments, terrain, engagement local et global, modes de vie. Le label n’est pas un objectif en soi, mais un moyen d’accompagnement de la structure qui s’engage dans la démarche et qui l’aide dans sa progression. Au fur et à mesure de celle-ci, la communauté gravit des échelons, portant tous le nom de plantes bibliques, de graine de sénevé à cèdre du Liban.

Au 31 décembre 2021, plus de 740 communautés sont inscrites dans la démarche Eglise verte en France, dont 80,7 % de catholiques, 17,8 % de protestantes et 1,5 % d’orthodoxes.
Sur les Hauts-de-Seine, quinze paroisses (soit 23 clochers), deux établissements scolaires catholiques, une communauté jésuite et la maison diocésaine s’y sont engagés, aux côtés des églises protestantes de Courbevoie et d’Asnières-Bois Colombes, des églises évangéliques de Colombes et Neuilly-sur-Seine et du centre protestant de Robinson à Châtenay-Malabry. De son côté, le collège Dupanloup de Boulogne Billancourt a intégré le label Pollen d’Eglise verte qui est adapté aux réalité des groupes de jeunes collégiens et lycéens. Cinq paroisses et la maison diocésaine ont intégré le label en 2021, alors que des communautés engagées depuis plus longue date ont progressé d’un échelon atteignant pour 3 d’entre elles le niveau ‘cep de vigne’ alors que 9 sont au niveau ‘lis des champs’ et 7 au niveau ‘graine de sénevé’.

Si votre communauté souhaite rejoindre la démarche Eglise verte, merci de prendre contact avec le délégué diocésain à l’écologie intégrale : ecologie-integrale@diocese92.fr

Lien vers le site d’Eglise verte : https://www.egliseverte.org/