Qu’est-ce que les fiançailles ?

Les fiançailles sont un temps officiel et public de discernement en vue de l’engagement dans le mariage. C’est une période décisive pour comprendre le sens du mariage. Ce temps permet aux fiancés de bâtir leur projet conjugal et de grandir dans la connaissance l’un de l’autre. La chasteté vécue pendant les fiançailles préserve la liberté future d’engagement des fiancés et garantit la vérité de leur don mutuel.

Pour se fiancer, le jeune homme, la jeune fille et leur famille assistent à une messe paroissiale et demandent au prêtre de bénir leurs fiançailles après la messe.

Quelles démarches pour pouvoir se marier à l’église ?

  • Prendre contact avec le secrétariat ou le bureau d’accueil de la paroisse de votre domicile, un an avant le mariage en général. Le secrétariat vous indiquera les démarches à suivre.
  • Faire une préparation au mariage. Celle-ci est indispensable d’un point de vue pratique, spirituel et liturgique.
  • Constituer le dossier de préparation au mariage :
  1. Les copies intégrales des actes de naissance (avec mentions marginales), délivrés par la mairie du lieu de naissance, datant de moins de six mois avant la date de la cérémonie.
  2. Les actes de baptême datant de moins de six mois avant la date de la célébration. Ils sont demandés par le prêtre ou le diacre qui constitue le dossier de mariage. Les fiancés doivent indiquer la paroisse et la date de baptême.
  3. Le certificat de mariage civil délivré par la mairie. Si le mariage civil a lieu le jour du mariage religieux, le certificat doit être apporté lors de la célébration. Si un certain temps sépare les deux mariages, le certificat de mariage civil doit être communiqué à la paroisse de préparation et joint au dossier.
  4. Dans certains cas, le prêtre ou le diacre qui constitue le dossier demandera des certificats de mariage (mariage civil antérieur) ou de décès du précédent conjoint (veuvage).

Peut-on se marier à l’étranger ou dans une autre ville ou région ?

Normalement, le lieu de la cérémonie est la paroisse de la fiancée ou du fiancé. Mais, après une réflexion sur les raisons d’un changement de lieu, et avec l’autorisation du curé, le mariage peut être célébré ailleurs.

Le curé du lieu n’est pas tenu de le célébrer.

De plus, il est très rare qu’un prêtre marie en dehors de sa paroisse, sauf si c’est un prêtre ami ou parent. Il doit alors recevoir la “délégation” du curé du lieu.

Peut-on se marier en extérieur ?

Certains couples demandent la célébration de leur mariage en plein air ou à leur domicile. Ce n’est pas possible. Le mariage doit être célébré dans une église paroissiale, car ce n’est pas d’abord une cérémonie familiale ou privée de caractère affectif, mais une cérémonie ecclésiale.

Quel est le prix d’un mariage à l’Église ?

Les sacrements sont gratuits mais il est souvent demandé une participation financière pour les frais occasionnés à la paroisse : cérémonie elle-même, dépenses de secrétariat, entretien de l’église (frais d’éclairage, de chauffage), salaire et charges sociales s’il y a un organiste et un chantre…
Il faut se renseigner auprès de la paroisse qui indique un prix ou une fourchette de coût du mariage à l’Église.

Comment choisir ses témoins de mariage ?

Les témoins sont choisis car ils jouent un rôle dans votre vie et vous souhaitez qu’ils continuent, car vous avez confiance en eux. Ils sont témoins de votre amour et de votre engagement. À la différence des parrains et marraines de baptême, on n’exige donc pas d’eux qu’ils aient été baptisés. Ils peuvent être d’une autre religion. Leur rôle est, en effet, différent : il est humain et non religieux. On peut choisir ses témoins dans sa famille ou parmi ses amis. Un mari et sa femme peuvent être témoins ensemble. Les témoins du mariage à l’église ne sont pas forcément les mêmes que ceux de la cérémonie civile.

Qu’est-ce que la préparation au mariage ?

Pour se marier à l’église, il est obligatoire de participer à des réunions avec un prêtre ; cela permet d’échanger sur les engagements du mariage chrétien et sur les questions qui peuvent se poser aux futurs conjoints. La lecture des textes bibliques invite à une démarche de foi à partir de la Parole de Dieu. La réflexion permet de prendre conscience de ce à quoi on s’engage, particulièrement quand on rédige la déclaration d’intention. On peut participer à une retraite spécifique pour fiancés. Ce temps de préparation dure habituellement au moins six mois. Dans notre diocèse, les fiancés sont également invités à participer à la Journée des Fiancés et des jeunes mariés, une proposition faire de prières, témoignages et temps d’échanges, qui fortifie le couple et lui fait réfléchir à la place de Dieu dans leur union, ainsi qu’à la place de leur union dans le plan de Dieu.

Journée des fiancés, mars 2022

Pourquoi rencontrer un prêtre ou un diacre avant son mariage ?

Lors de ce temps de préparation, on doit rencontrer un prêtre ou un diacre pour parler avec lui du sens et des engagements du mariage chrétien : liberté, fidélité, indissolubilité, ouverture à la vie. On parle aussi de l’éducation chrétienne des enfants. On constitue avec lui le dossier administratif avec les actes de naissance et de baptême. Il est souhaitable que les fiancés qui n’ont pas été catéchisés reçoivent une brève présentation de la foi chrétienne. Celle-ci peut se faire de manières diverses selon les paroisses.

Que sont la déclaration d’intention ou la lettre d’intention ?

À la suite de l’échange avec le prêtre ou le diacre, les fiancés rédigent un texte où ils expriment leur engagement, leur accord avec les quatre piliers du mariage chrétien. Le prêtre ou le diacre peut en fournir un modèle, mais la déclaration est un texte très personnel. Chaque fiancé rédige et signe la sienne. Le prêtre ou le diacre apporte sa garantie en la cosignant. En cas de demande ultérieure de nullité de mariage, on se réfèrera à la manière dont est rédigée cette déclaration d’intention.

Il est bon pour les fiancés d’en faire une copie, afin de pouvoir la relire après quelques années.

Peut-on fixer librement la date de son mariage religieux ?

Le mariage à l’église ne peut avoir lieu en France qu’après le mariage civil.
Il est possible de se marier le dimanche ou un jour de grande fête, bien que cela soit rare en France. La décision dépend du curé de la paroisse. Le Samedi saint est le seul jour où l’on ne peut pas célébrer de mariage.

En France, la célébration a lieu en majorité pendant les mois d’été. Jadis, on ne se mariait pas pendant le carême (temps de pénitence), ni pendant le mois de mai (mois de la Vierge Marie). Aujourd’hui, cela est possible.