Diocèse de Nanterre

newsletter
Notre diocèse
À la Une
Enfants / Jeunes
Prier et Célébrer
S’informer / Se former
Aimer et Servir
Contact Plan d'accès Recrutement Intranet

La Réconciliation

appelé aussi « Confession » ou « Sacrement du pardon »

L’homme est fait pour la vie ! Une vie de communion, avec Dieu et avec tous les humains.
Pour cela, Dieu nous a donné des règles de vie. Les dix commandements qu’on trouve dans l’Ancien Testament en sont une expression. Jésus les a toutes résumées en un seul grand commandement : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même ».

Mais il nous arrive de refuser de vivre dans l’amour et la vérité, dans la justice et la paix. C’est ce refus qu’on appelle « péché ». Et le péché est une prison qui nous empêche de vivre en plénitude, comme Dieu le souhaite pour nous. Jésus est venu pour libérer du péché ceux qui veulent sortir de cette spirale de mort.

C’est la raison de sa venue sur la terre. C’est ce pardon et cette libération qui sont célébrées dans le Sacrement de la réconciliation. En repérant et en désignant nos attitudes de mort, nous demandons à Dieu de nous en libérer pour entrer dans une dynamique de vie nouvelle, comme au moment de notre baptême.

Il faut distinguer l’accompagnement psychologique de la célébration du Sacrement de la réconciliation : Le psychologue cherche avec son patient d’où vient son mal-être, le plus souvent par une introspection dans son passé. Il ne juge pas de la portée morale du mal dont le patient se plaint ; il l’aide à comprendre les origines de sa situation psychologique pour mieux la prendre en charge.

Le prêtre, quant à lui, reçoit une personne qui a identifié son péché, le mal dont elle s’est rendue objectivement coupable et dont elle se repent. Après avoir écouté la Parole de Dieu et prié pour discerner comment sa vie a pu tomber sous le péché, le pécheur est invité à confesser tous ses péchés. Puis, le prêtre prendra avec lui un temps de dialogue pour l’encourager à changer sa vie et à en prendre les moyens.

Il lui donnera une « pénitence », un geste à accomplir qui témoignera de la conversion engagée par le pénitent. Enfin, il lui imposera la main en lui donnant l’absolution, paroles de réconciliation avec Dieu et avec l’Eglise : « Je te pardonne au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. » Pour recevoir le Sacrement de pénitence et de réconciliation, il existe dans chaque paroisse des temps de permanence des prêtres. L’Avent et le Carême sont des périodes particulièrement propices à célébrer ce sacrement : souvent, au cours de ces périodes, les paroisses organisent des célébrations pénitentielles. Renseignez-vous auprès des paroisses pour en connaître les dates.

- Si vous vous posez des questions sur le pardon et la réconciliation (comment se confesser, la confession par internet...) ou tout simplement pour aller plus loin sur ce sujet, consultez le site du cybercuré




Évêché de Nanterre
85 rue de Suresnes - 92022 Nanterre cedex - Tél: 01 41 38 12 30



Mentions légales Plan du site